Passer au contenu
English
Répertoire des communiqués
Page précédente.
La croissance des petites entreprises atteint un sommet après presque une décennie : Marchés des capitaux CIBC

Les lacunes persistantes qui pourraient être comblées comprennent notamment l'emploi des femmes, l'entrepreneuriat chez les jeunes, le financement et la diversification du marché de l'exportation

TORONTO, le 19 avril 2017 /CNW/ - Bien que le travail autonome a enregistré une croissance nettement plus lente que le travail rémunéré depuis le début de la décennie, les entreprises de petite et moyenne taille (PME) ont créé une plus grande part d'emplois depuis 2010, selon un nouveau rapport de Marchés des capitaux CIBC.

Entre 2010 et 2016, 42 % des nouveaux emplois ont été créés par des entreprises de moins de 100 employés, ce qui correspond à une hausse de 30 % entre 2000 et 2010.

« Au-delà du seuil de cinq employés, il existe une corrélation positive claire entre la taille et la croissance, les plus grandes entreprises du spectre des PME connaissant récemment une croissance de plus en plus forte », déclare Benjamin Tal, économiste en chef adjoint, Banque CIBC et coauteur du rapport Canadian SMEs : Strength Beneath the Surface avec l'économiste principal Royce Mendes.

« De plus, la part de plus grandes PME s'est élevée à un niveau qui n'avait pas été atteint depuis près d'une décennie », ajoute M. Tal, notant que la tendance est particulièrement marquée à l'ouest du Québec. « De l'Ontario à la C.-B., toutes les provinces ont affiché un taux de croissance de plus de 9 % du nombre d'entreprises comptant des employés. »

En 2016, plus de 350 000 entreprises ont été créées, alors qu'un peu moins de 300 000 entreprises ont mis fin à leurs activités, le taux d'entrée (qui correspond au ratio entre le nombre d'entreprises créées et le nombre total d'entreprises) étant en déclin depuis 2004 tandis que le taux de sortie est demeuré plus stable en dépit de l'incidence de la chute des prix du pétrole survenue il y a quelques années.

« L'optimisme des petites entreprises a remonté après avoir atteint un creux au début de l'an dernier, et il semble se diriger à nouveau vers les niveaux observés avant le choc pétrolier », note M. Tal. « L'économie canadienne étant en période de reprise, l'environnement demeure favorable pour les petites entreprises. »

Et bien que la Banque Mondiale classe le Canada comme l'un des meilleurs endroits pour démarrer une nouvelle entreprise en raison de l'accès au capital et d'un régime fiscal avantageux, le rapport souligne plusieurs lacunes, notamment l'accès au financement pour certaines entreprises.

« Des entreprises enregistrant des taux de croissance élevés à celles comptant de jeunes propriétaires, certaines PME ont beaucoup de difficulté à trouver du financement », indique M. Tal.

Le rapport souligne également que les femmes demeurent une ressource inexploitée dans la sphère des PME.

« La participation des femmes dans le milieu du travail a connu un progrès important au cours des dernières décennies, mais le secteur de l'entrepreneuriat pourrait encore connaître une amélioration à cet égard », dit M. Tal. « Dans le milieu des PME, la participation majoritaire par des femmes représente moins de 20 % de toutes les entreprises, et la progression récente est lente. »

Une autre lacune existe sur le plan de l'entrepreneuriat chez les jeunes. Les Canadiens âgés de 25 à 39 ans comptent pour plus de 25 % de la population, mais ils représentent moins de 15 % des propriétaires de petites entreprises et moins de 10 % des propriétaires de moyennes entreprises.

En comparaison, les Canadiens âgés de 50 à 64 ans comptent également pour environ 25 % de la population, mais ce groupe représente 47 % des propriétaires de petites entreprises et 51 % des propriétaires de moyennes entreprises.

« L'une des raisons qui expliquent cette différence pourrait être liée à leur accès au financement. Il ne faut pas oublier que les entreprises qui comptent de jeunes propriétaires ont beaucoup plus de difficultés à obtenir du financement externe », explique M. Tal. « Il sera important de surveiller cette tranche de la population alors que le Canada tente de faire concurrence à d'autres pays dans le paysage des technologies, qui est plus incliné vers les jeunes propriétaires d'entreprises que les autres secteurs. »

Les PME canadiennes ont également de la difficulté à étendre leurs sources de revenus hors du Canada et de l'Amérique du Nord.

« Les sources de revenus des PME continuent d'être géographiquement concentrées en Amérique du Nord, ce qui crée un risque », note M. Tal. « Actuellement, seulement 10 % des PME participent à des activités d'exportation, et environ 90 % de ces entreprises vendent leurs produits aux É.-U. Toutefois, dans l'environnement politique actuel, il est risqué de se concentrer uniquement sur le marché américain. »

Le rapport indique qu'il y a place à augmenter le ratio de produits et services exportés en Asie et en Amérique latine.

« L'ère des réseaux numériques simplifie l'exportation de services supérieurs canadiens partout dans le monde, ce qui pourrait profiter à de nombreuses PME », ajoute M Tal.

À propos de la Banque CIBC

La Banque CIBC est une importante institution financière canadienne d'envergure mondiale qui compte 11 millions de clients, tant des particuliers que des entreprises. Elle est composée de trois principales unités d'exploitation, Services bancaires de détail et Services bancaires aux entreprises, Gestion des avoirs et Marchés des capitaux. Marchés des capitaux CIBC offre des produits et des services intégrés de réseau mondial, des services consultatifs de banque d'investissement, des services financiers aux entreprises et des services de recherche de premier plan aux grandes entreprises, aux gouvernements et à des clients institutionnels à l'échelle mondiale. Visitez le site http://www.cibccm.com pour obtenir plus de renseignements sur la Banque CIBC et Marchés des capitaux CIBC. Vous trouverez d'autres communiqués de presse à https://www.cibc.com/ca/media-centre/index-fr.html.

SOURCE CIBC - Recherche économique

Pour plus de renseignements: Benjamin Tal, économiste en chef adjoint, Marchés des capitaux CIBC, 416 956-3698 ou benjamin.tal@cibc.ca, ou Caroline Van Hasselt, directrice en chef, Relations publiques, 416 784-6699 ou caroline.vanhasselt@cibc.com.
Plus Nouvelles
print email rss