Passer au contenu
English
Répertoire des communiqués
Page précédente.
La Banque CIBC reçoit toutes les approbations réglementaires nécessaires pour la transaction avec PrivateBancorp

Date de clôture prévue le 23 juin 2017

TORONTO et CHICAGO, le 8 juin 2017 /CNW/ - La Banque CIBC (TSX: CM) (NYSE: CM) et PrivateBancorp, Inc. (Nasdaq: PVTB) ont annoncé aujourd'hui avoir reçu toutes les approbations réglementaires nécessaires pour conclure l'acquisition par la Banque CIBC de PrivateBancorp, Inc., institution financière basée à Chicago, faisant suite à leur entente de fusion modifiée qui avait été annoncée le 4 mai 2017. La Banque CIBC et PrivateBancorp prévoient que l'acquisition se conclura le 23 juin 2017.

Comme annoncé précédemment, l'entente de fusion modifiée confirme qu'à l'issue de l'acquisition proposée, les actionnaires de PrivateBancorp recevront 27,20 $ US en espèces et 0,4176 d'une action ordinaire de la Banque CIBC pour chaque action ordinaire de PrivateBancorp détenue.

La Banque CIBC a également annoncé aujourd'hui que le dividende par action pour chaque action ordinaire qui a été précédemment indiqué à 1,27 $ pour le trimestre se terminant le 31 juillet 2017, et dont le paiement est prévu le 28 juillet 2017, sera versé aux actionnaires inscrits à la clôture du marché le 28 juin 2017. Comme précédemment annoncé le 4 mai 2017, la date de clôture des registres relative au dividende permettra aux actionnaires de PrivateBancorp de recevoir le dividende relatif aux actions ordinaires de la Banque CIBC reçues durant la fusion et détenues jusqu'à la date de clôture des registres.

À propos de la Banque CIBC

La Banque CIBC est une importante institution financière canadienne d'envergure mondiale qui compte près de 11 millions de clients, tant des particuliers que des entreprises. Par l'intermédiaire de ses trois principales unités d'exploitation, Services bancaires de détail et Services bancaires aux entreprises, Gestion des avoirs et Marchés des capitaux, la Banque CIBC offre une gamme complète de produits et de services au moyen de son réseau étendu de services bancaires électroniques, de ses centres bancaires et de ses bureaux dans tout le Canada, aux États-Unis et dans le monde entier. Vous trouverez d'autres communiqués et renseignements au sujet de la Banque CIBC à www.cibc.com/ca/media-centre/index-fr.html ou sur Twitter @CIBC, Facebook (www.facebook.com/CIBC) et Instagram @CIBCNow.

À propos de PrivateBancorp, Inc.

PrivateBancorp, Inc., par l'intermédiaire de sa filiale The PrivateBank, offre des services financiers personnalisés aux particuliers et aux entreprises pour les sociétés du marché intermédiaire, en plus des chefs d'entreprise, des cadres, des entrepreneurs et des familles dans tous les marchés et les collectivités qu'elle sert. Au 31 mars 2017, la société possédait 36 bureaux dans 13 états et un actif de 20,4 milliards $ US. Le site Web de la société est www.theprivatebank.com.

Un mot sur les énoncés prospectifs

Certains énoncés contenus dans la présente communication peuvent être considérés comme des énoncés prospectifs en vertu de certaines lois sur les valeurs mobilières. Tous ces énoncés sont faits conformément aux dispositions d'exonération et se veulent des énoncés prospectifs aux termes de la législation en valeurs mobilières applicable du Canada et des États-Unis, notamment la loi des États-Unis intitulée Private Securities Litigation Reform Act of 1995. Ces énoncés comprennent, sans toutefois s'y limiter, des déclarations sur les activités, les secteurs d'activité, la situation financière, la gestion du risque, les priorités, les cibles, les objectifs permanents et les stratégies de PrivateBancorp et de la Banque CIBC ainsi que le contexte réglementaire dans lequel elles exercent leurs activités, ainsi que leurs perspectives pour l'année 2017 et les périodes subséquentes. Les énoncés prospectifs se reconnaissent habituellement à l'emploi de termes comme « croire », « prévoir », « compter », « s'attendre à », « estimer », « prévisions », « cible », « objectif » et d'autres expressions de même nature et de verbes au futur et au conditionnel. Par leur nature, ces énoncés prospectifs nous obligent à faire des hypothèses, notamment des hypothèses économiques qui sont présentées dans les rapports que PrivateBancorp et la Banque CIBC ont soumis à la Securities and Exchange Commission, et sont assujettis aux risques inhérents et aux incertitudes qui peuvent être de nature générale ou spécifique. Divers facteurs, dont un bon nombre sont indépendants de notre volonté, influent sur nos activités, notre rendement et nos résultats et pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent considérablement des résultats attendus dans les énoncés prospectifs. Ces facteurs comprennent : le risque de crédit, le risque de marché, le risque de liquidité, le risque stratégique, le risque d'assurance, le risque opérationnel, les risques juridiques et de réputation, le risque de réglementation et le risque environnemental; l'efficacité et la pertinence de nos processus et modèles de gestion et d'évaluation des risques; des changements d'ordre législatif ou réglementaire dans les territoires où nous exerçons nos activités, y compris la loi intitulée Dodd-Frank Wall Street Reform and Consumer Protection Act ainsi que les dispositions réglementaires en vertu de celle-ci, la norme commune de déclaration de l'Organisation de coopération et de développement économiques et les réformes réglementaires au Royaume-Uni et en Europe, les normes mondiales concernant la réforme relative aux fonds propres et à la liquidité élaborées par le Comité de Bâle sur le contrôle bancaire, et la réglementation concernant le système de paiements au Canada; les changements apportés aux lignes directrices relatives aux fonds propres pondérés en fonction du risque et aux directives d'information, et les lignes directrices réglementaires en matière de taux d'intérêt et de liquidité, et leur interprétation; l'issue de poursuites et d'enquêtes réglementaires, et des questions connexes; l'incidence de modifications des normes comptables et des règles et leur interprétation; les changements apportés au montant estimé des réserves et provisions; l'évolution des lois fiscales; les changements à nos notes de crédit; la situation et les changements politiques; l'incidence possible de conflits internationaux et de la guerre au terrorisme, des catastrophes naturelles, des urgences en matière de santé publique, des perturbations occasionnées aux infrastructures des services publics et toute autre catastrophe; la fiabilité de tiers de fournir les infrastructures nécessaires à nos activités; les perturbations potentielles à l'égard de nos systèmes de technologies de l'information et de nos services; l'augmentation des risques liés à la cybersécurité pouvant comprendre le vol d'actifs, l'accès non autorisé à de l'information sensible ou une perturbation des activités; le risque lié aux médias sociaux; les pertes découlant de fraudes internes ou externes; la lutte contre le blanchiment d'argent; l'exactitude et l'exhaustivité de l'information qui nous est fournie en ce qui a trait à nos clients et à nos contreparties; le défaut de tiers de remplir leurs obligations envers nous et nos sociétés affiliées ou nos entreprises associées; l'intensification de la concurrence livrée par des concurrents existants ou de nouveaux venus dans le secteur des services financiers, notamment les services bancaires en direct et mobiles; l'évolution des technologies; la tenue des marchés financiers mondiaux; les modifications à la politique monétaire et économique; les fluctuations de change et de taux d'intérêt, y compris celles découlant de la volatilité du marché et du prix du pétrole; la conjoncture économique générale mondiale et celle du Canada, des États-Unis et d'autres pays où la Banque CIBC mène ses activités, y compris la croissance du niveau d'endettement des ménages au Canada et les risques de crédit à l'échelle mondiale; notre capacité à élaborer et à lancer des produits et services, à élargir nos canaux de distribution existants et à en créer de nouveaux, et à accroître les produits que nous en tirons; les changements des habitudes des clients en matière de consommation et d'économie; notre capacité d'attirer et de retenir des employés et des cadres clés, notre capacité à réaliser nos stratégies et à mener à terme nos acquisitions et à intégrer les sociétés acquises et les coentreprises et notre capacité à anticiper et à gérer les risques associés à ces facteurs. Cette énumération ne couvre pas tous les facteurs susceptibles d'influer sur nos énoncés prospectifs. Aussi, ces facteurs et d'autres doivent-ils éclairer la lecture des énoncés prospectifs sans toutefois que les lecteurs ne s'y fient indûment. D'autres informations sur ces facteurs se trouvent dans les rapports que PrivateBancorp et la Banque CIBC ont soumis à la Securities and Exchange Commission. Tout énoncé prospectif contenu dans la présente communication représente l'opinion de la direction uniquement à la date des présentes et est communiqué afin d'aider nos actionnaires et les analystes financiers à comprendre notre situation financière, nos objectifs, nos priorités et nos attentes en matière de rendement financier aux dates indiquées et pour les périodes closes à ces dates, et peut ne pas convenir à d'autres fins. Nous ne nous engageons à mettre à jour aucun énoncé prospectif de la présente communication ou d'autres communications, sauf si la loi l'exige.

SOURCE Banque CIBC - Relations Avec Les Investisseurs

Pour plus de renseignements: Personnes-ressources de la Banque CIBC : Investisseurs : John Ferren, john.ferren@cibc.com, 416 980-2088; Alice Dunning, alice.dunning@cibc.com, 416 861-8870; Média : Caroline Van Hasselt, caroline.vanhasselt@cibc.com, 416 784-6699; Personnes-ressources de PrivateBancorp : Investisseurs : Jeanette O'Loughlin, joloughlin@theprivatebank.com, 312 564-6076; Média : Amy Yuhn, ayuhn@theprivatebank.com, 312 564-1378
Plus Nouvelles
print email rss