Passer au contenu
English
Répertoire des communiqués
Page précédente.
La CIBC fait don d'une remarquable sculpture en bronze de Henry Moore au Musée des beaux-arts de Montréal

Figure allongée en trois morceaux n° 1, de Henry Moore, est intégrée au Jardin de sculptures du MBAM

MONTRÉAL, le 27 sept. 2017 /CNW/ - Le Musée des beaux-arts de Montréal et la Banque CIBC sont heureux d'annoncer que Figure allongée en trois morceaux n° 1 (1961-1962), une œuvre majeure du sculpteur Henry Moore, fait maintenant partie de la collection du musée.

Henry Moore, (1898-1986), Figure allongée en trois morceaux n° 1, 1961-1962, bronze, 1/7, fonte Hermann Noack, Berlin. MBAM, don de la Banque Canadienne Impériale de Commerce. © La Fondation Henry Moore. Tous droits réservés, DACS / SODRAC (2017). Photo : Sébastien Roy. (Groupe CNW/Banque CIBC)

D'abord installée près du carré Dominion, dans l'atrium de la tour CIBC, l'œuvre, une sculpture en bronze de grand format, est désormais exposée de façon permanente dans le Jardin de sculptures du MBAM, récemment agrandi, au pied du pavillon Liliane et David M. Stewart. Cette donation constitue une remarquable addition à la collection déjà considérable du musée, en plus de souligner la contribution significative de l'artiste à l'histoire montréalaise.

Achetée à l'artiste par la CIBC en 1962, Figure allongée en trois morceaux n° 1, alors la première sculpture de grand format de Moore au Canada, illustre le mélange des formes humaines et naturelles qui a fait la réputation de l'artiste britannique. Ce don de la CIBC au MBAM complète l'importante collection Moore du musée - une quarantaine d'œuvres, dont six bronzes de figures allongées de bien plus petit format - et met en lumière l'importance qu'accordent ces deux institutions à la conservation de l'art public montréalais.

Nathalie Bondil, directrice générale et conservatrice en chef du MBAM, adresse « un immense merci à CIBC! Grâce à ce don majeur, le plus important don pour sa collection moderne, le MBAM embellit la vie de nos citoyens avec un ajout spectaculaire à l'art public montréalais. Nous sommes très heureux d'ajouter ce chef-d'œuvre à notre Jardin de sculptures : à son nouvel emplacement, l'architecture moderne de Lebensold de 1976 dialogue avec les courbes de cette odalisque abstraite. Après notre exposition actuelle, La Balade pour la Paix, elle rejoindra les abords de la rue Sherbrooke Ouest, bien en vue près du carrefour de la rue du Musée, non loin de la rue Crescent. »

La CIBC, grande donatrice du musée, comme en témoigne notamment sa participation aux campagnes de financement du MBAM entre 2008 et 2012, a déjà fait don à l'institution muséale montréalaise de deux œuvres importantes de Jean-Paul Riopelle, Hommage à Grey Owl (1970), en 2001 (prêtée cet automne au Musée national des beaux-arts de Québec à l'occasion de l'exposition Mitchell / Riopelle. Un couple dans la démesure), et Hibou II (1970), en 2002, une autre sculpture en bronze.

« Ce fut un privilège d'exposer cette sculpture de Henry Moore à notre bureau montréalais et nous remercions nos prédécesseurs d'avoir eu la clairvoyance d'acquérir ce chef-d'œuvre de l'un des grands sculpteurs du XXe siècle, a confié Sylvain Vinet, premier vice-président et chef de région pour l'est du Canada, CIBC. Aujourd'hui, c'est un honneur d'en faire don au Musée des beaux-arts de Montréal, à l'occasion du 150e anniversaire de la CIBC et des 375 ans de Montréal, où il pourra être apprécié de tous et où sa place dans le patrimoine culturel sera préservée. »

Histoire de la sculpture de Henry Moore, en dates

  • 1961-62 : Figure allongée en trois morceaux n° 1, de Henry Moore, est commandée à l'artiste par la CIBC, à la suggestion de l'artiste canadien et consultant artistique Cleeve Horne, qui conseille la banque pour l'achat d'une sculpture à installer sur le parvis de sa nouvelle tour de bureaux du 1155 boulevard Dorchester (aujourd'hui boulevard René-Lévesque Ouest);

  • 30 octobre 1962 : la sculpture est inaugurée par le maire Jean-Drapeau. Une neige abondante empêche toutefois les photographes présents de prendre de bons clichés de l'œuvre avant qu'elle ne soit recouverte de blanc;

L'accueil réservé à l'œuvre de Moore est dithyrambique. Le Dr Evan Turner, alors directeur du Musée des beaux-arts de Montréal, proclame : « Montréal n'a pas connu d'œuvre d'art public d'une telle envergure depuis les 100 dernières années. Le nouveau Moore [de CIBC] est, de loin, la plus importante sculpture publique contemporaine exposée au Canada »;

  • 19 janvier 1963 : Dorothy Pfeiffe, du quotidien The Gazette, écrit : « Cette sculpture est une merveille d'invention, de dignité et d'intégrité artistique. Elle est selon moi un chef-d'œuvre d'art contemporain. C'est un bien culturel remarquable, non seulement pour le Québec, mais pour le pays tout entier »;
     
  • Début des années 1990 : la sculpture est déplacée dans l'atrium de la tour CIBC, à la suite de travaux de rénovation de l'édifice;
     
  • 2017 : CIBC fait don de l'œuvre au Musée des beaux-arts de Montréal, à l'occasion du 150e anniversaire de la banque et des 375 ans de la ville.

L'art semi-abstrait de Henry Moore
Figure allongée en trois morceaux n° 1 (1961-1962) est figure tout autant que paysage vivant, où la forme humaine est divisée en trois : la pièce de gauche se dresse verticalement vers une forme en biseau que l'on voit comme une tête, avec deux profonds creux de chaque côté de l'« épine dorsale »; des formes semblables à des rochers, dans la partie centrale, font penser au torse et aux hanches, en dessous. La plus petite partie de la sculpture est composée de deux formes arrondies et parallèles que l'on peut lire tantôt comme les sommets de collines successives, tantôt comme des rotules de genoux ployés.

Cette acquisition est la première des deux seules « figures allongées en trois morceaux » que Moore réalisa entre 1961 et 1963. Coulée en sept exemplaires -- dont ceux du Los Angeles County Museum of Art, du Baltimore Museum of Art et de la Tate Gallery de Londres --, elle constitue un exemple frappant de l'« obsession » avouée de Moore pour les figures allongées, sujet vers lequel il est constamment revenu au cours de sa carrière.

Une donation qui bonifie la collection Moore du MBAM
Grâce à la générosité de bienfaiteurs de longue date à la Banque CIBC, cette importante donation au MBAM permet de bonifier sa collection Moore d'une quarantaine d'œuvres. Cette dernière comprend des dessins, tel Nu allongé et études de figures (1937), et d'autres sculptures en bronze, telles Grande tête totémique (1968), qui, pendant plusieurs années, a accueilli les visiteurs à l'entrée du Pavillon Michal et Renata Hornstein, Mère et enfant (1939) et Femme (aussi appelée « La Parze ») (1957-1958). Figure allongée en trois morceaux n° 1 rejoint le bronze Motif vertical no 5 (1955-1956) dans le Jardin de sculptures CGI et Max et Iris Stern de la rue Bishop et la dizaine d'œuvres de Henry Moore déjà exposées dans diverses salles du musée.

Remerciements
Le Musée remercie la CIBC pour son don historique de l'œuvre monumentale Figure allongée en trois morceaux no 1, de Henry Moore, qui viendra intégrer sa collection d'art international et souhaite souligner l'appui indéfectible de ce partenaire à ses programmes éducatifs.

À propos du Musée des beaux-arts de Montréal
Le MBAM accueille un million de visiteurs chaque année. Il est le musée le plus visité du Québec, l'un des plus fréquentés du Canada et se classe au 18e rang des musées d'art en Amérique du Nord. Avec leurs scénographies originales, ses expositions temporaires croisent les disciplines artistiques (beaux-arts, musique, cinéma, mode, design) et sont exportées à travers le monde. Sa riche collection encyclopédique, répartie dans cinq pavillons, inclut l'art international, les cultures du monde, l'art contemporain, les arts décoratifs et le design, et l'art québécois et canadien. Le complexe du MBAM est de plus doté d'une salle de concert de 460 places, la salle Bourgie. Le MBAM est de plus l'un des plus importants éditeurs canadiens de livres d'art en français et en anglais, diffusés à l'international. Enfin, le Musée intègre l'Atelier international d'éducation et d'art-thérapie Michel de la Chenelière, le plus grand complexe éducatif dans un musée d'art en Amérique du Nord, qui lui permet de mettre en place des projets innovants en éducation, en mieux-être et en art-thérapie. mbam.qc.ca

Salle de presse : mbam.qc.ca/media

Banque CIBC
La Banque CIBC est une importante institution financière canadienne d'envergure mondiale qui compte 11 millions de clients, tant des particuliers que des entreprises, y compris des clients institutionnels et du secteur public. Par l'intermédiaire de Services bancaires personnels et PME, de Groupe Entreprises et de Gestion des avoirs, et de Marchés des capitaux, la Banque CIBC offre un éventail complet de conseils, de solutions et de services au moyen de son réseau de services bancaires numériques de premier plan, et de ses emplacements dans tout le Canada, aux États-Unis et dans le monde entier. Vous trouverez d'autres communiqués de presse et d'autres renseignements sur la Banque CIBC à www.cibc.com/ca/media-centre ou sur LinkedIn (www.linkedin.com/company/cibc), Twitter @BanqueCIBCFacebook (www.facebook.com/CIBC) et Instagram @CIBCMaintenant.

Banque CIBC (Groupe CNW/Banque CIBC)

Musée des beaux-arts de Montréal (Groupe CNW/Banque CIBC)

SOURCE Banque CIBC

Pour plus de renseignements: Patricia Lachance, Attachée de presse | MBAM, T. 514-285-1600, poste 315, plachance@mbamtl.org ; Diana Spremo, Relations publiques | CIBC, T : 416-780-7485, diana.spremo@cibc.com
Plus Nouvelles
print email rss