Passer au contenu
English
Répertoire des communiqués
Page précédente.
La vaste majorité des Canadiens estiment que les escroqueries au téléphone, par courriel ou par message texte ne sont qu'une « réalité de la vie » : CIBC

Comme plus de la moitié des Canadiens affirment faire l'objet de tentatives de fraude au moins une fois par mois, la vigilance est de mise

TORONTO, le 5 mars 2018 /CNW/ - La Banque CIBC (CM aux Bourses de Toronto et de New York) - Un nouveau sondage de la Banque CIBC révèle que plus du trois quarts des Canadiens (77 pour cent) ont été ciblés par des fraudeurs, que ce soit par téléphone, courriel, message texte ou clonage, et que plus de la moitié d'entre eux (56 pour cent) font l'objet de tentatives de fraude au moins une fois par mois, ce qui met de l'avant la nécessité pour les consommateurs de prendre conscience des menaces potentielles et de faire preuve de vigilance.

Pas moins de 85 pour cent des répondants considèrent la fraude financière comme « une réalité de la vie en cette ère d'information numérique ». La fraude par courriel est le type de fraude financière le plus répandu. Les Canadiens ayant répondu au sondage ont affirmé avoir été la cible de ce type de fraude dans une proportion de 70 pour cent. Le deuxième type de fraude le plus répandu est la fraude par téléphone (42 pour cent), suivi de la fraude par message texte (37 pour cent) et de la fraude à partir d'un appareil (14 pour cent). La fraude par message texte est le deuxième type de fraude le plus répandu parmi les répondants âgés de 18 à 34 ans, derrière la fraude par courriel.

« La sensibilisation est la première mesure de prévention de la fraude, a affirmé Norah McCarthy, première vice-présidente, Fraude, Opérations de détail et Gestion de comptes de clients, Banque CIBC. Les résultats de notre sondage montrent que la meilleure façon de se protéger est de faire preuve de vigilance de manière constante. Il existe de nombreux types de fraudes qui peuvent avoir de graves conséquences si vous ne prenez pas de mesures pour vous protéger. Votre protection commence par reconnaître les tentatives de fraude et les signaler au moment où vous en faites l'objet ».

Norah McCarthy souligne que vous inscrire aux alertes de fraude  gratuites offertes par votre banque, et vous renseigner au sujet de la manière de signaler les cas de tentatives de fraude sont des gestes qui peuvent permettre de vous protéger et de protéger les autres.

« La Banque CIBC prend la fraude très au sérieux. Nous assurons une surveillance constante des comptes de nos clients, et nous nous employons à protéger nos clients des activités frauduleuses, a déclaré Norah McCarthy. Nous encourageons aussi nos clients à prendre des mesures de sécurité et à surveiller leurs comptes régulièrement afin de détecter toute activité inhabituelle ou suspecte ».

Protégeons nos aînés

Notre sondage indique que 75 pour cent des Canadiens souhaitent pouvoir agir davantage pour protéger leurs parents âgés des fraudes financières, et les deux tiers (66 pour cent) des répondants sont préoccupés par la possibilité que leurs parents âgés soient ciblés par les fraudeurs.

« Il est important d'avoir des discussions franches avec vos parents au sujet de la protection de leurs finances, et de vous assurer qu'ils sont au courant des fraudes potentielles et en mesure de les reconnaître, a indiqué Norah McCarthy. Dans certains cas, il peut être utile d'avoir un arrangement financier par procuration, afin de non seulement vous assurer de l'utilisation adéquate des comptes et des fonds, mais aussi d'atténuer les risques de fraude ».

Vous trouverez ci-dessous quelques conseils importants en matière de prévention de la fraude. Cliquez ici pour obtenir davantage de conseils à ce sujet sur le site Web de la Banque CIBC.

  1. Inscrivez-vous à nos alertes de fraude pour recevoir des alertes de fraude en temps réel de votre banque. Communiquez immédiatement avec votre banque si vous recevez une alerte au sujet d'une fraude potentielle.
  2. Ne communiquez à personne votre NIP, votre mot de passe ou vos codes de vérification à usage unique. Vous seul devez connaître ces renseignements. Si vous croyez que quelqu'un connaît votre NIP, changez-le immédiatement. Lorsque vous choisissez votre NIP, n'utilisez jamais des chiffres faciles à trouver.
  3. Utilisez toujours un mot de passe unique pour vos opérations bancaires. Protégez votre NIP, vos mots de passe et vos numéros de cartes et de comptes. Utilisez des mots de passe différents pour votre carte de crédit et vos comptes bancaires. Votre banque ne vous demandera jamais de fournir par courriel des renseignements personnels, votre NIP ou vos mots de passe.
  4. N'utilisez que des sites Web sécurisés au moment d'effectuer vos achats en ligne. L'adresse d'un site Web sécurisé comprend le préfixe « https » et l'image d'un cadenas. Ne fournissez jamais de renseignements personnels, sauf si c'est vous qui appelez et que vous savez à qui vous avez affaire.
  5. Ne fournissez jamais de renseignements sur vous, votre carte de crédit ou votre compte en ligne par téléphone, sauf si c'est vous qui appelez et si vous ayez vérifié que le marchand avec lequel vous traitez est digne de confiance
  6. Consultez régulièrement vos états financiers, comptes en ligne et applications de services bancaires afin de vérifier vos transactions. Signalez immédiatement toute inexactitude.
  7. Faites toujours preuve de prudence lorsque vous recevez des courriels non sollicités, ou que vous ouvrez des pièces jointes de courriels provenant d'expéditeurs inconnus. Il peut s'agir de courriels d'hameçonnage, ou qui contiennent un logiciel malveillant.
  8. Méfiez-vous des appels téléphoniques provenant de gens qui vous demandent de prendre des mesures urgentes pour régler un problème, ou de fournir vos renseignements personnels à cette fin. Certains fraudeurs vont affirmer que votre ordinateur est infecté, et vous demanderont de fournir votre mot de passe pour « régler » le problème.

Mars est le Mois de la prévention de la fraude à l'échelle nationale

Mars est le Mois de la prévention de la fraude à l'échelle nationale, et la Banque CIBC est heureuse de participer et d'aider les gouvernements, les organismes d'application de la loi et l'Association des banquiers canadiens à mieux faire connaître les manières dont l'ensemble des consommateurs peuvent déceler, déjouer et dénoncer les tentatives de fraude. Si vous souhaitez en apprendre davantage sur la façon dont la Banque CIBC protège les renseignements de ses clients, cliquez ici. Pour configurer les alertes relatives à la surveillance de la fraude offertes gratuitement par la Banque CIBC, cliquez ici.

Principales conclusions du sondage :

  • 77 pour cent des Canadiens ont fait l'objet d'une tentative de fraude financière.
    • 56 pour cent des Canadiens font régulièrement l'objet de tentatives de fraude au moins une fois par mois.
    • Une proportion de 48 pour cent des Canadiens ignorent ces tentatives, et 34 pour cent d'entre eux en parleront aux membres de leur famille ou à leurs amis, mais à personne d'autre, car ils estiment que « cela se produit trop souvent pour dénoncer chaque tentative de fraude ».
  • 85 pour cent des Canadiens affirment que la fraude financière est une réalité de la vie en cette ère d'information numérique.
  • 57 pour cent des Canadiens affirment être très préoccupés par la possibilité de devenir une victime de fraude financière.
  • 75 pour cent des Canadiens affirment qu'ils souhaitent pouvoir en faire davantage afin de protéger leurs parents âgés contre la fraude financière.

Pourcentage de Canadiens qui ont fait l'objet des types de fraudes suivants, et fréquence :

Type de fraude

Tout type de fraude

Hameçonnage
(par courriel)

Hameçonnage vocal
(par téléphone)

Hameçonnage par SMS
(message texte)

Clonage

A déjà été ciblé

77 %

70 %

42 %

37 %

14 %

Fréquence (une fois par mois)

56 %

53 %

44 %

31 %

23 %

 

Sondage sur les comportements frauduleux 2018 :

Du 16 au 18 février 2018, un sondage en ligne a été mené auprès de 1 515 adultes canadiens choisis au hasard parmi les personnes inscrites au Forum Angus Reid. La marge d'erreur, qui mesure la variabilité d'échantillonnage, est de ± 2,5 %, 19 fois sur 20. Les résultats ont été pondérés statistiquement en fonction du niveau de scolarité, de l'âge, du sexe et de la région (et, au Québec, de la langue), d'après les données du recensement, afin que l'échantillon soit représentatif de l'ensemble de la population adulte du Canada. Les écarts entre les totaux sont attribuables à l'arrondissement des données.

À propos de la Banque CIBC

La Banque CIBC est une importante institution financière canadienne d'envergure mondiale qui compte 11 millions de clients, tant des particuliers que des entreprises, y compris des clients institutionnels et du secteur public. Par l'intermédiaire de Services bancaires personnels et PME, de Groupe Entreprises et de Gestion des avoirs, et de Marchés des capitaux, la Banque CIBC offre un éventail complet de conseils, de solutions et de services au moyen de son réseau de services bancaires numériques de premier plan, et de ses emplacements dans tout le Canada, aux États-Unis et dans le monde entier. Vous trouverez d'autres communiqués et renseignements au sujet de la Banque CIBC à l'adresse https://www.cibc.com/fr/about-cibc/media-centre.html ou en suivant la Banque CIBC sur LinkedIn (www.linkedin.com/company/cibc), Twitter @BanqueCIBC, Facebook (www.facebook.com/CIBC) et Instagram @CIBCNow.

SOURCE CIBC - Étude des besoins des consommateurs et conseils

Pour plus de renseignements: Jason Wesley, Communications et affaires publiques, Banque CIBC au 416 408-9507 ou à [email protected]
Plus Nouvelles
print email rss